40’000e jour
pour Bugatti

Molsheim
Juillet 08, 2019

Bugatti 40.000

Les employés de Bugatti font
vivre la marque jour après jour

La marque Bugatti fait partie des plus anciennes du monde de l’automobile. Depuis sa fondation en 1909 par un immigré italien dénommé Ettore Bugatti, jusqu’à sa période moderne avec les voitures hypersportives tels que la Chiron ou encore la Divo, le constructeur a vécu de nombreuses péripéties. Aujourd’hui, c’est le 40'000e jour d’existence de Bugatti, et très peu de marques automobiles peuvent se vanter d’avoir perduré si longtemps. Comment est-il possible pour La Marque de traverser les décennies ? Tout simplement car lors de chacun de ces 40'000 jours, Bugatti fût animée par des personnes passionnées par la précision de leur travail, la recherche de perfection et la fabrication de voitures hors du commun. A Molsheim, la tradition continue et les valeurs d’Ettore sont préservées par le travail quotidien de chaque employé.

Les premiers levés du site sont certainement les daims qui habitent la propriété Bugatti de Molsheim. Mais peu après, aux aurores, Patrick Burk, concierge et seul habitant officiel du site, commence sa ronde matinal. Il vérifie chaque aspect de la propriété, l’état de la pelouse, des arbres, des murs ou encore de la faune. Chaque bâtiment est analysé avec minutie, une ampoule cassée, un peu de poussière, une porte qui grince – rien n’échappe à Patrick. Tout défaut sera corrigé dans la journée.

L’inspection terminée, encore tôt le matin, les premiers ouvriers arrivent et l’Atelier se réveille. Ce dernier est rempli de Chiron et de Chiron Sport en cours de production, mais on peut parfois aussi y voir un des premiers prototype de la Divo. Là sont assemblées les voitures les plus luxueuses et performantes du monde – rien n’est donc laissé au hasard. Avant le début de l’assemblage, chaque pièce ou vis sont inspectées avec une précision chirurgicale et bien souvent, ces dernières sont renvoyées car ayant des défauts que même l’œil le plus aguerrit aurait du mal à voir, mais les travailleurs de l’Atelier, eux, l’ont vu. La production des voitures prend du temps, puisque derrière chaque élément se trouve des heures de travail manuel. Les Automobiles sont testées à de nombreuses reprises sur la route et analysées sous tous les angles. Une voiture finie qui sort de l’Atelier est proche de la perfection. Les travailleurs s’activent toute la journée à un rythme soutenu, mais convivial. Tous sont motivés et passionnés par le travail qu’ils effectuent.

La journée continue et les autres départements du site de Molsheim s’activent. Mécaniciens, logisticiens, ingénieurs, designers, vendeurs, communicants, comptables, informaticiens – les employés sont en relation avec le monde entier et fournissent sans cesse, avec ardeur un travail qui participe au rayonnement de Bugatti à l’international. Le site de Molsheim est l’épicentre de l’activité du constructeur automobile, tout le management et le comité de direction, incluant le Président de Bugatti, y planifient le futur de l’entreprise. Les pauses sont courtes, il faut s’occuper des visites de clients, de fournisseurs, de journalistes. Mais grâce à la précision, la qualité et le professionnalisme avec lequel la moindre tâche est effectuée, les valeurs et l’aura de La Marque perdurent.
En fin de journée, les travailleurs de l’Atelier s’arrêtent progressivement et il en est de même pour les autres employés. Les voitures sont rangées et les dossiers fermés. Au fur et à mesure, le site de Molsheim se vide, jusqu’à ce qu’il ne reste plus que les gardiens qui ferment et sécurisent la propriété pour la nuit. Demain, le bal peu recommencer et 40’001e jour débuter.

Bugatto Molsheim
Bugatti Atelier
Bugatti 40.000 Day
Bugatti Chiron Molsheim
Ettore Bugatti Work
Bugatti Work Car
Bugatti Built Chiron
Chiron Built
40.000 Days Bugatti
Bugatt Chiron engine

Contact

média :

Tim Bravo
Head of Communications
Bugatti Automobiles S.A.S.
E-Mail : tim.bravo@bugatti.com
Portable : +33 640 151 969