Bugatti Speedline –
une marque aux nombreux records

Molsheim
Novembre 12, 2020

Bugatti Speedline – une marque aux nombreux records

Depuis sa fondation, Bugatti est synonyme de luxe et de performance dans des dimensions sans précédents.

Le tachymètre numérique indique 304,77 miles à l'heure, soit 490,484 km/h. En été 2019, la Bugatti Chiron Super Sport 300+* a réussi le presque impossible : Bugatti a été le premier fabricant à franchir la limite des 300 miles à l'heure et souligne ainsi sa performance techniquement exceptionnelle. Un record inégalé jusqu'à présent. Ce record n'est pas le premier dans l'histoire de Bugatti. Bugatti est une marque habituée des superlatifs et est considérée depuis plus de 110 ans comme le fer de lance de la construction automobile, incarné par Ettore Bugatti, un constructeur génial.

100 km/h

En 1903, Ettore Bugatti atteint avec la De Dietrich 60 ch Course Bugatti Type 5 qu'il a lui-même développée, une vitesse de plus de 100 km/h. L'entraînement est assuré par un moteur quatre cylindres d'une cylindrée de 12,86 litres avec une bobine d'allumage par chambre de combustion, des soupapes en tête et un refroidissement par évaporation. Avec cette voiture deux places de 60 ch, une vitesse maximale de 120 km/h était même possible. Seuls deux exemplaires de cette voiture de course sont fabriqués en deux ans.

 

120 km/h

En 1904, Ettore Bugatti met au point avec Émile Mathis, pour l'entreprise nouvellement fondée Hermes-Simplex, le modèle 40/50 ch avec un moteur quatre cylindres de 7,5 litres. Les véhicules qui filaient à plus de 120 km/h et ont participé à maintes reprises à des courses automobiles sont nés dans la Société Alsacienne de Construction Mécanique de Graffenstaden (SACM).

130 km/h

Entre 1904 et 1906, sont mis au point sous la direction d'Ettore Bugatti les modèles Hermes-Simplex de 50/60 ch, dotés au choix d'un moteur quatre cylindres de 8,5 litres ou d'un moteur quatre cylindres de presque 9 litres. Ce modèle encore plus puissant qui développait 80/90 ch puisait sa force dans un quatre cylindres de 12 litres. Ainsi, des vitesses de plus de 130 km/h étaient possibles.

140 km/h

Après sa séparation d'avec Émile Mathis et la dissolution de la firme Hermes-Simplex, Ettore Bugatti entre en 1906 dans l'entreprise Gasmotorenfabrik Deutz AG de Cologne. Jusqu'en 1909, quelques voitures d'essai sont fabriquées, parallèlement à une voiture de course d'une cylindrée de 1,3 litre. Chez Deutz, Bugatti conçoit début 1909 la Bugatti Deutz Prince Henri Type 9 C, une voiture de course qui roule à plus de 140 km/h. A la course du Prince Henri, une course d'endurance de plus de 1 850 kilomètres, fondée par le prince Albert Guillaume Henri de Prusse pour les voitures de tourisme 4 places, la Type 9 C apparaît pour la première fois en public et y reçoit son nom.

150 km/h

En 1909, Ettore Bugatti fonde sa propre marque de véhicules et un an plus tard il est de nouveau sur la ligne de départ de la course du Prince Henri. La Bugatti Type 13, dotée d'un moteur à quatre cylindres de 1,4 litres et quatre soupapes, atteint plus de 150 km/h et sa vitesse moyenne dans les lignes droites des circuits est de 142,6 km/h (mesurée lors d'un contrôle spécial). Bugatti fabrique la Type 13, pesant 300 kilogrammes, jusqu'en 1920, avec une interruption en raison de la Première Guerre mondiale. Plus de 400 véhicules seront construits sur ce modèle, presque imbattable en son temps sur les circuits automobiles.

200 km/h

Avec la Type 35, Bugatti présente une voiture de course entièrement nouvelle. Son moteur huit cylindres d'une cylindrée de 2 litres développe au départ une puissance de 95 ch et propulse le véhicule jusqu'à 190 km/h. Avec la Type 35 B, la cylindrée passe à 2,3 litres et un compresseur lui fournit une puissance supplémentaire. Avec ses 140 ch, cette voiture de course atteint plus de 215 km/h. Avec la Type 35, Bugatti gagne, les années suivantes, environ 2 000 courses. Ce véhicule est ainsi considéré comme la voiture de course la plus couronnée de succès de tous les temps. Avec la Type 57 S 1934, une simple voiture de tourisme, Bugatti franchit la barre des 200 km/h.

250 km/h

Avec la Type 45, Bugatti présente en 1929 une voiture de course particulière. L'inventeur associe les deux moteurs huit cylindres parallèles de la Type 35 et crée le premier moteur 16 cylindres pour automobile de l'histoire de Bugatti. Le groupe moteur 3,8 litres fournit 270 ch à 5 000 tours et propulse le véhicule à une vitesse de pointe de plus de 250 km/h. Bugatti utilise cette voiture de course principalement sur les circuits courts et les courses de côtes, car les pneus ne résistent pas longtemps aux grandes vitesses. Seuls deux véhicules sont créés sur ce modèle.

Plus de 300 km/h

Dès 1929, Ettore Bugatti a l'idée de mettre au point un véhicule à grande vitesse adapté à la circulation routière qui roulerait à plus de 300 km/h. Les dessins et les schémas techniques indiquent que le moteur huit cylindres en ligne de la Type 41 Royale associé à une boîte de vitesses du Type 50 aurait atteint théoriquement la vitesse envisagée. Mais il ne poursuit pas son projet pour des raisons économiques. Le chiffre magique lui reste en tête durant des décennies et, plus tard, Romano Artioli aura la même obsession. L'Italien, qui achète les droits de la marque Bugatti en 1987, construit avec l'EB110 la supersportive des années 1990 qui franchit la barre mythique des 300 km/h en 1992 et bat aussitôt un nouveau record de vitesse avec 342 km/h. L'EB 110 est entraînée par un moteur central V12 de 3,5 litres à cinq soupapes par chambre de combustion, et sa puissance varie en fonction du modèle et de l'étape de développement entre 560 ch sur la GT et 610 ch sur la Supersport (SS).

350 km/h

Un an plus tard, une EB110 SS d'une puissance de 610 ch bat son propre record à 351 km/h (châssis 008). Autre record, une EB110 SS au gaz naturel atteint 344,7 km/h.

Plus de 400 km/h

Première hypersportive des années 2000, la Bugatti Veyron atteint en 2005 plus de 408,47 km/h. Ainsi, la Veyron, dotée du moteur 8,0 litres 16 cylindres qui lui confère une puissance 1 001 ch, est la voiture de sport de série la plus rapide au monde. Afin d'atteindre une vitesse de plus de 400 km/h, une deuxième clé appelée « Speed-Key » est activée. Le 26 juin 2010, la Bugatti Veyron 16.4 Super Sport bat le record du monde de vitesse pour une supersportive autorisée à circuler sur route. Sous la surveillance du Guinness World Records™ et de l'organisme de certification allemand TÜV, la Super Sport atteint la vitesse de pointe de 431,072 km/h et devient ainsi la voiture de sport de série la plus rapide au monde.

En 2013, la voiture à toit ouvert Bugatti Veyron 16.4 Grand Sport Vitesse offre un autre record à la marque : 408,84 km/h, ce qui en fait le Roadster avec homologation routière le plus rapide au monde.

490 km/h / 304 mph

A l'été 2019, La Chiron Super Sport 300+ place la barre encore plus haut avec un niveau jusqu'alors inatteignable : l'hypersportive de Molsheim avec son moteur W16 de 8,0 litres et une puissance de 1 600 ch est la première voiture de série à pulvériser le record des 300 miles à l'heure : le chiffre exact mesuré est de 304,773 miles à l'heure, soit 490,484 km/h.

Plus de 500 km/h

Avec le « Bolide1 », une hypersportive conçue pour les circuits, Bugatti présente en octobre 2020 un véhicule de tous les extrêmes. Il est propulsé par un moteur W16 de 8,0 litres dérivé de la série et d'une puissance de 1 850 ch˚. La carrosserie minimale, réglée sur une déportance maximale, ne pèse, moteur compris, que 1 240 kg˚˚. La puissance massique de ce véhicule est d'une valeur inimaginable de 0,67 kg par cheval-vapeur. L'étude expérimentale du Bolide atteint une vitesse maximale simulée nettement supérieure à 500 km/h, sans aucun préjudice en matière de maniabilité et d'agilité. C'est la première Bugatti qui dépasse les 500 km/h. En plus de sa vitesse maximale, le Bolide présente une maniabilité hors du commun. En simulation, le Bolide fait le tour du circuit du Mans en 3 min 07 s 1 et la Boucle Nord en 5 min 23 s 1.

« La marque Bugatti a montré, ces dernières décennies, qu'elle construit les véhicules les plus rapides et les plus exclusifs au monde. Nous sommes très fiers de notre histoire. Mais nous ne nous définissons pas seulement par nos records et nos vitesses maximales », précise Stephan Winkelmann. Les hypersportives de Bugatti offrent bien plus que des vitesses de pointe : des caractéristiques inédites en matière de performance, de luxe, d'exclusivité, de design et d'artisanat automobile. C'est sur ces différents points que Bugatti va continuer à se concentrer à l'avenir.

˚ En cas d'utilisation de carburant de compétition à indice d'octane 110 ; puissance du moteur avec carburant à indice d'octane 98 pour 1 600 ch.
˚˚ Cette indication de poids se rapporte au poids sec théorique possible.

 

1 BOLIDE: Consommation de carburant, l/100 km : non soumis à la directive 1999/94/CE, car l'homologation globale n'est pas encore disponible

Montrez Plus
Bugatti Speedline – une marque aux nombreux records
La Bugatti Speedline de 100 km/h à 490 km/h.
Bugatti Speedline – une marque aux nombreux records
Les véhicules records Bugatti de l'ère moderne par ordre chronologique : Veyron 16.4 Super Sport (2010), Veyron 16.4 Grand Sport Vitesse (2013), Chiron Super Sport 300+ (2019).
Bugatti Speedline – une marque aux nombreux records
Bugatti – une marque de records ; sur la photo, les trois véhicules de records de l'ère moderne.
Bugatti Speedline – une marque aux nombreux records
Bugatti – une marque de records ; sur la photo, les trois véhicules de records de l'ère moderne.
Bugatti Speedline – une marque aux nombreux records
La Chiron Super Sport 300+ sera le premier véhicule de série à atteindre plus de 300 mph à l'été 2019 : exactement 490,484 km/h (304,773 mph).

Contact

média :

Tim Bravo
Head of Communications
Bugatti Automobiles S.A.S.
E-Mail: tim.bravo@bugatti.com
Mobile: +33 640 151 969

Nicole Auger
Communications
E-Mail: nicole.auger@bugatti.com
Mobile: +49 152 588 888 44

Marie-Louise Rustenbach
Communications
E-Mail: marie-louise.rustenbach@bugatti.com
Mobile: +49 152 577 05 458