LA BUGATTI CHIRON SUPER SPORT FAIT SA PREMIÈRE HALTE AU MOYEN-ORIENT

Molsheim
29 10 2021

Pour la première fois, les clients du Moyen-Orient ont eu l’occasion de conduire la nouvelle Chiron Super Sport sur l’Autodrome de Dubaï.

La chaleur brille au-dessus de l'asphalte de l'Autodrome de Dubaï. Le thermomètre indique 34 degrés Celsius, et la température de la piste est encore plus élevée. Au loin, des gratte-ciel s'élèvent à l'horizon, tandis que les clients du Moyen-Orient se préparent à découvrir la Bugatti Chiron Super Sport1 pour la première fois.

Mais avant qu'ils ne s'installent au volant, les deux pilotes d'essai officiels de Bugatti, Pierre-Henri Raphanel et Andy Wallace, présentent les performances extrêmes de la Chiron Super Sport dans les 16 virages de l'Autodrome, les lignes droites à fond de train, les virages serrés et les zones de freinage qui provoquent des accélérations. Ensuite, il est temps pour les clients de découvrir la Chiron Super Sport par eux-mêmes. Tour après tour, ils se familiarisent de plus en plus avec la voiture, poussant les technologies avancées et l'aérodynamique de pointe à leurs limites.

 

Afin de se faire une meilleure idée, les pilotes passent ensuite de la Chiron Super Sport - la Chiron la plus rapide et la plus luxueuse - à la Pur Sport, la plus agile, ce qui leur permet de ressentir tout le spectre des performances de la Chiron. « L’Autodrome de Dubaï donne la possibilité aux clients de découvrir ce que ces hypersportives de l’extrême ont à offrir », explique Kostas Psarris, Regional Director Middle East & Asia. « La Bugatti Chiron Super Sport est la quintessence du luxe et de la vitesse et correspond ainsi parfaitement à notre clientèle au Moyen-Orient ». L’année dernière, Bugatti avait déjà proposé des essais approfondis de la Chiron Pur Sport2 à Dubaï et les clients avaient été stupéfaits. Cette année, les clients ont eu l'occasion de mettre la nouvelle Chiron Super Sport à l'épreuve à grande vitesse sur l'Autodrome de Dubaï, aux Émirats arabes unis, avant qu'elle ne poursuive sa tournée au Moyen-Orient vers d'autres marchés clés de Bugatti. Une fois de plus, l'expérience a été incomparable, « comme jamais auparavant », selon les propres mots des clients.

« Nous avons développé un nouveau design de véhicule à l’aérodynamisme optimisé pour la carrosserie profilée de la Chiron Super Sport. La Chiron Super Sport est l’incarnation parfaite du design selon Bugatti : “ form follows performance ” », déclare Frank Heyl, directeur adjoint du design chez Bugatti. Du splitter avant au diffuseur arrière, chaque centimètre de son revêtement est conçu pour les grandes vitesses. La carrosserie a ainsi été prolongée d’environ 25 cm. Son arrière allongé, aussi appelé long tail, maintient le flux laminaire sur la carrosserie aussi longtemps que possible, une caractéristique aérodynamique et nécessaire pour un comportement de conduite neutre à grande vitesse. « Visuellement, la Chiron Super Sport et la Chiron Pur Sport sont très différentes. Mais le contraste entre ces deux modèles devient encore plus net lors de la conduite.

1600 ch pour une vitesse de pointe de 440 km/h

Pour la Chiron Super Sport, Bugatti a entièrement revu le moteur W16 de 8,0 litres, augmentant sa puissance de 100 ch pour atteindre 1176 kW/1600 ch. Cette nouvelle puissance s'accompagne d'un nouveau châssis spécialement conçu pour les vitesses élevées et d'une forme aérodynamique soigneusement étudiée. La Chiron Super Sport accélère de 0 à 200 km/h en 5,8 secondes et à 300 km/h en 12,1 secondes, pour finalement atteindre une vitesse de pointe limitée électroniquement à 440 km/h. La livraison de cette nouvelle hypersportive est prévue pour début 2022 contre 3,2 millions d’euros (net).

À titre de comparaison : le moteur W16 de 8,0 litres de la Chiron Pur Sport délivre une puissance de 1500 ch et un couple de 1600 Newton-mètres. Grâce à un rapport de vitesse plus court de 15 %, la Chiron Pur Sport accélère de 0 à 200 km/h en 5,5 secondes, sa vitesse maximale étant limitée électroniquement à 350 km/h. Limitée à 60 unités, la version de série de la Chiron Pur Sport, d’un coût de 3,1 millions d’euros (net) est fabriquée depuis l’automne 2020 dans la ville française de Molsheim, d’où elle est livrée à ses nouveaux propriétaires dans le monde entier - dont un certain nombre sont basés à Dubaï et au Moyen-Orient.

1 CHIRON SUPER SPORT: WLTP : consommation de carburant en l/100 km : particulièrement forte 40,31 / forte 22,15 / moyenne 17,89 / faible 17,12 / combinée 21,47 ; émissions de CO2 combinées, g/km : 486,72 ; classe d’efficacité énergétique : G 

2 CHIRON PUR SPORT: WLTP : consommation de carburant en l/100 km : particulièrement forte 44,6 / forte 24,8 / moyenne 21,6 / faible 21,3 / combinée 25,2 ; émissions de CO2 combinées, g/km : 572 ; classe d’efficacité énergétique : G 

Montrez Plus
La Chiron Super Sport fait son premier arrêt à Dubaï, aux Émirats arabes unis, avant de poursuivre sa tournée du Moyen-Orient.
La Chiron Super Sport fait son premier arrêt à Dubaï, aux Émirats arabes unis, avant de poursuivre sa tournée du Moyen-Orient.
La Chiron Pur Sport et la Chiron Super Sport à l'Autodrome de Dubaï, présentant toute la gamme de performances de la Chiron.
La Chiron Pur Sport et la Chiron Super Sport à l'Autodrome de Dubaï, présentant toute la gamme de performances de la Chiron.
La Chiron Super Sport - la Chiron la plus rapide et la plus luxueuse - à l'Autodrome de Dubaï.

Contact

média :

Tim Bravo
Head of Communications
Bugatti Automobiles S.A.S.
E-Mail: [email protected]
Mobile: +33 640 151 969

Nicole Auger
Communications
E-Mail: [email protected]
Mobile: +49 152 588 888 44

Marie-Louise Rustenbach
Communications
E-Mail: [email protected]
Mobile: +49 152 577 05 458